www.claude-mosaique.com » Qui sommes nous ?
Daniel Claude

Daniel Claude
« Meilleur Ouvrier de France »

 
 
 
Bienvenue sur le site de Daniel CLAUDE Mosaïste « MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE », créateur de vases en Mosaïque et Micro Mosaïque, ( je suis le premier Mosaïste à avoir eu l’idée de créé en 1980 des Vases en Mosaïque réalisés avec des Bouteilles de vin vides en les  habillant avec des Tesselles faites avec des carreaux 2×2 de Grès émaillé coupés en 16 ou 20 morceaux par carreaux , les Vases N° 02, 03, 04  sont les premiers Vases que j’ai fait ) , Carreleur Mosaïste pendant 35 Années, Vosgien d’origine,  je suis venu en Provence en 1958 pour apprendre mon métier de Carreleur, en 1972 j’ai perdu la vue de l’œil gauche, en 1975 on m’a fait une Enucléation de l’œil gauche j’avais 35 ans, j’ai voulu prouver à ma clientèle que l’on pouvait avec un seul œil faire du bon travail et même devenir « MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE »,  Autodidacte en mosaïque d’art, j’ai fait mon premier concours pour obtenir le Titre de « MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE  » en 1976 ou Je n’ai obtenu à PARIS  la médaille d’Argent à l’exposition Nationale du travaille manuel. C’est en 1979 à PARIS que je suis devenu « MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE » en Mosaïque avec le sujet qui nous était imposé un bac à fleurs en Mosaïque et la même année obtenu en Carrelage la Médaille d’argent à L’Exposition Nationale du travail manuel avec la fontaine ronde en carrelage de grès que vous pourrez voire 
sur la page (mes réalisations )Aujourd’hui à la retraite, Je me suis retiré dans l’arrière pays Aixois, en Provence, où j’ai pu m’adonner à ma passion, la MOSAÏQUE, je me suis spécialisé dans la réalisation de Vases en Mosaïque dont certaines sont faites avec des bouteilles de différentes formes que je coupe, auxquelles je fais un pied et que j’habille en Mosaïque avec une recherche artistique de forme et de couleurs.
 
 
   Comment je suis devenu un « MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE »
Tout a commencé en 1958, j’avais 18 ans et sans métier, je travaillais dans une usine de textile à Golbey dans le Vosges comme manutentionnaire, je faisais de la compétition cycliste et j’étais un des meilleur de la région dans ma catégorie.
Mon frère qui était carreleur dans le midi à AIX EN PROVENCE qui avait appris son métier de carreleur en 6 mois à MARSEILLE dans un centre de formation pour adultes C.F.P.A. à l’époque me dit tu devrais apprendre ce métier de carreleur c’est un très bon métier.
j’ai donc fait ma demande dans un centre d’orientation dans les Vosges pour faire un stage et apprendre le métier de carreleur, j’ai du passer un teste d’orientation et une visite médicale pour voir si j’étais apte à être carreleur, à la fin de la visite le médecin me dit que je ne pourrais pas faire carreleur ou peintre pour la bonne raison que je voyais les couleurs différemment des autres, ce fut une grosse déception pour moi.
Comme je tenais à tout prix à faire carreleur, je suis descendu chez ma soeur qui habitait à AIX EN PROVENCE pendant mes vacances et j’ai fait une demande à MARSEILLE pour rentrer dans un centre et apprendre le métier de carreleur et là ils ont bien voulu de moi, en Septembre 1958 je rentrais dans un centre de formation pour adultes et apprendre mon futur métier de carreleur en 6 mois.
Je suis rentré dans ce centre sans aucune notion du métier du bâtiment et je suis sorti 6 mois plus tard après l’examen de fin de stage avec une note de 19,75/ 20 en pratique, mon prof m’a expliqué que les examinateurs lui avaient dit «on ne peu pas mettre 20/20 à un examen ça ne se fait pas » .
Ensuite je me suis fait embaucher comme tâcheron carreleur dans une entreprise d’AIX EN PROVENCE jusqu’à mon service militaire que j’ai fais à AIX EN PROVENCE de fin1959 à début 1962, 28 mois de service à l’époque,
Après l’armée j’ai continué le métier de carreleur dans plusieurs entreprises,
je me suis marié en 1964 et en 1965 je m’étais mis a mon compte, j’avais un premier enfant Philippe et je construisais ma villa à VENELLES tout proche d’AIX EN PROVENCE ou j’habite encore à l’heure actuel.
En 1975 dans une revue artisanale j’ai vu cet article ( inscrivez vous au concours pour devenir un des Meilleur Ouvrier de France ), à cette époque j’avais perdu l’oeil gauche suite à une maladie (un herpès), j’avais été énucléer en 1974 et j’avais une prothèse oculaire mais cela ne me gênais en rie dans mon travail et je voulais prouver à ma clientèle qu’avec un oeil on pouvait réaliser du beau travail, donc je me suis inscris pour le concours mosaïque et pour la première fois j’ai fais une mosaïque d’art (le Blason de la ville de Paris) je n’avais jamais fait de mosaïque d’art auparavant.
Comme carreleur je faisais des salles de bains en mosaïque, des piscines en mosaïque mais jamais ce genre de mosaïque artistique,
A MARSEILLE j’ai été sélectionné pour la finale à PARIS et là j’ai obtenu la médaille d’argent, très satisfait du résultat je me suis dit dans 3 ans je recommencerais.
En 1979 j’ai refait le concours Mosaïque (un Bac à fleurs) ou j’ai obtenu à PARIS le titre d’un des (Meilleurs Ouvriers de France) et aussi le concours Carrelage (une Fontaine ronde en grès 10×10), ou j’ai obtenu une médaille d’Argent, deux Médailles la même année c’était inespéré.
Voici comment je suis devenu un des (MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE).

(Je n’avais pas les coordonnées du médecin qui ma fait passer en 1958 l’examen d’orientation pour rentrer dans le centre d’apprentissage pour apprendre le métier de Carreleur et qui m’a trouvé inapte pour faire ce métier.
Je lui aurai fait savoir poliment que malgré son refus je suis devenu tout de même Carreleur et décroché le titre de Meilleur Ouvrier de France.)

Maintenant je suis à la retraite, j’habite toujours à VENELLES près d’AIX EN PROVENCE, mes loisirs sont de réaliser des vases en mosaïque avec des bouteilles, j’ai un site www.claude-mosaique.com que vous pouvez aller visiter et découvrir mes réalisations.
j’ai deux Fils, Philippe CLAUDE qui demeure à SAINT MARC JAUMEGARDE dans les Bouches du rhône près d’AIX EN PROVENCE et Pascal CLAUDE qui demeure lui à LOURMARIN dans le VAUCLUSE, Ils sont tout les deux artisans Carreleurs.